Une bonne vision du roleplay en détail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une bonne vision du roleplay en détail

Message  -- Molo -- le Mer 6 Jan 2010 - 17:57

On en parle souvent, mais comme le roleplay est une caractéristique très importante à Mirgovah, nous n'en parlerons jamais assez. J'emprunte les explications de créations médiévales - VARES DANT, un autre grandeur nature cliquez ici pour accéder au site web original :

Introduction
Le roleplay est composé d'une multitude de facteurs qui créent l'effet de réalisme du monde imaginaire auquel les joueurs prétendent appartenir l'insant d'un scénario en incarnant des personnages. Le plus important de ces facteurs est sans nul doute créé par les joueurs au cours des interractions qu'ils ont les uns avec les autres. La réussite d'un GN repose beaucoup sur l'application que les joueurs mettront à convaincre les autres de la véracité de leur personnage, un peu comme le feraient des acteurs. À cet effet, il existe quelques règles simples. Si vous les observez, elles peuvent vous permettre de rehausser la qualité de votre roleplay.


1- Ne jamais parler des caractéristiques des personnages.

Par là, on entend les points d'Endurance, les points de CA, les points de magie, les niveaux de maîtrise (en chiffre) de vos caractéristiques, des dégâts (chiffrés) que vous pouvez causer avec telle ou telle arme et autres données du même accabit. Tous ces chiffres et toutes ces notions ne veulent rien dire à Vares Dant, mais elle correspondent toutes à quelque chose de plus tangible. Bien sûr, vous ne pouvez pas les oublier, mais ne les partagez pas. Trouvez leur plutôt un équivalent qui aurait une signification pour un habitant de ce monde imaginaire. Par exemple, si vous gisez dans un sous bois et qu'un homme s'approche de vous, tâte votre poul et vous demande dans quel état vous vous trouvez, ne lui dites pas le nombre de points de vie dont vous disposez. Décrivez-lui plutôt l'état dans lequel il vous retrouve. Quelles sont vos blessures? Avez-vous saigné? Êtes vous pâle? Ainsi de suite.


2- Ne jamais parler ou faire allusion à des objets ou des concepts contemporains.

Cette règle peut sembler idiote et aller de soi, mais ce n'est pas toujours le cas. Il est impossible que deux marchands de Coddère, par exemple, discutent d'une émission de télévision. Votre personnage, de par sa profession, son origine, sa race, a des sujets de discussion bien à lui. Si vous êtes à l'aise dans la peau de votre personnage, ils devraient vous venir naturellement. Sinon, il y a assez de légendes, de rumeurs, d'histoires, et d'information à échanger dans un GN pour vous tenir occupé.


3- Porter un costume adapté à son personnage.

Ce point-ci n'aura peut-être qu'un impact minime sur votre propre roleplay, mais il se pourrait que ça en ait un immense sur celui des autres. Votre accoutrement influence la réaction qu'ont les autres personnage en rencontrant le vôtre. L'effet peut être bénéfique pour le roleplay (par exemple, un noble qui plisserait le nez en croisant un homme vêtu de peaux) puisqu'il permet une identification rapide des origines, du type et de la classe sociale du personnage, mais il peut aussi être négatif (par exemple, un joueur qui porterait des patalons cargo très apparents ou un t-shirt pour seul costume) puisqu'il contribue à miner l'ambiance médiévale fantastique. Il en est de même pour les accessoires, les armes et les armures. Entre autres, évitez les armures de ruban adhésif (sauf si elles sont réellement bien faites). Pour ce qui est de l'effet sur votre propre roleplay, n'oubliez pas qu'un costume modifie votre démarche, votre posture, il peut même avoir un effet sur votre humeur (portez une cotte de mailles d'acier pendant 12 heures si vous ne comprenez pas...). Tous ces éléments vous permettent encore de vous rapprocher de votre personnage.


4- Avoir les accessoires nécessaires.

Dans un GN, on joue un rôle, on ne le mime pas. Il est donc hors de question de se contenter de faire semblant d'avoir tout ce qu'il faut pour accomplir telle ou telle tâche. Vous devez avoir ce matériel, sans quoi, votre personnage est condamné à ne rien faire, comme dans la vraie vie. Ceci vise en particulier les joueurs dont les personnages ont un "métier". Les forgerons, les médecins, les herboristes, les mineurs, etc. Ils ont tous un minimum de matériel nécessaire à l'accomplissement de leurs tâches. Ayez-le, et tâchez qu'il ait l'air d'époque (ou qu'il n'ait pas l'air moderne). Par exemple, les médecins doivent avoir des pansements, des onguents, du fil, des beaumes, etc. Un forgeron, une masse et un enclume... Un herboriste, des fioles, un petit brûleur, une faucille...


5- Faire semblant lors des combats.

Les combats sont des moments très risqués pour le décrochage. Il faut garder en tête que, même si vous brandissez une épée et que vous vous "battez", vous êtes encore votre personnage. Tout d'abord, souvenez-vous que les armes, dans l'univers du jeu, ne sont pas en mousse, elles sont en acier (pour la plupart). Elles ne peuvent donc pas être agitées à bout de bras comme de vulgaires brindilles. Il faut jouer le poids des armes. Faites des mouvements réalistes, n'arrêtez pas vos coups au millieu de leur élan, etc.

Ensuite, les combats impliquent des dommages. Bien sûr, vous devez déduire mentalement les points de dégâts de vos points d'Endurance en cas de blessure, mais assurez-vous de ne pas oublier le roleplay pour autant. Qui dit blessure dit douleur. N'oubliez pas de feindre la souffrance, que ce soit par des gémissements, des cris, des grimaces, des changements de posture ou un habile mélange de tous ces éléments. Les combats sont plus réalistes et prenants ainsi!


6- Inventer la biographie de son personnage.

L'une des façons les plus efficaces de convaincre les autres joueurs de la véracité de votre personnage, c'est de lui inventer une vie dans le monde imaginaire de Vares Dant. En répondant à la liste de questions ci-dessous, vous devriez arriver à pouvoir lui concevoir facilement une biographie (ou background). Vous saurez que votre biographie est originale quand elle ne vous rappellera plus les livres que vous avez lu ou les films que vous avez vu.


- Quel âge a-t-il? Quelle est son année de naissance?
- Où est-il né? Dans quel pays? Dans quelle région? Dans quelle ville ou village?
- Qui sont ses parents? Quelles sont leurs occupations? Sont-ils encore en vie?
- Comment votre personnage a-t-il acquis ses compétences?
Dans quelle circonstances?
- A-t-il un métier? Quel est-il? Comment fait-il pour survivre?
- A-t-il des amis, un amour, des enfants? Qui sont-ils?
- Où habite-t-il?
- Quels sont ses buts dans la vie?
- À quoi rattache-t-il de l'importance? Quelles sont ses valeurs?
- Quels sont les événements marquants de sa vie?
- Quelle est sa culture?
- Quelles sont ses croyances?
- Quel est son tempérament?
- A-t-il des signes distinctifs ou des malus? Comment les a-t-il acquis?
- En quoi est-il unique?


Il ne vous reste plus qu'à lier ces informations dans un texte suivi et à en ajouter de votre cru!


7- S'informer sur l'univers de Mirgovah.
Pour vous aider à peaufiner la biographie de votre personnage, il vous sera utile de parcourir le site pour lire les textes qui concernent, entre autres, la race, les compétences, les croyances et le pays d'origine de votre personnage. Vous éviterez ainsi bien des erreurs et enrichirez son histoire. Aussi, pour interpréter votre personnage, il vous sera utile, autant que possible, de connaître tout ce qu'il connaît. S'il est religieux, apprenez des prières, s'il est garde, apprenez les lois, etc. En fait, plus vous connaîtrez cet univers imaginaire, plus vous vous sentirez libre d'y faire de l'improvisation.


8- Déterminer la personnalité de son personnage.
Votre personnage a une personnalité propre. Une personnalité est composée d'une multiplicité de facettes. Certaines sont abordées dans la biographie, mais si vous voulez pousser plus loin l'élaboration de votre personnage, nous vous suggérons de trouver aussi des réponses à ces questions :


- Quelles sont ses qualités ?
- Quels sont ses défauts ?
- Quels sont ses hobbys ?
- Quelles sont ses manières ?
- Quelles sont ses habitudes ?
- Quels sont ses comportements ?


9- Différencier votre personnage de vous-même.
Il est primordial que votre personnage se démarque de vous-même, pour vous et pour les autres. Si votre personnage n'est qu'une transposition de vous-même dans un univers fantastique, vous passez complètement à côté de tout l'aspect interprétation qui est primordial au jeu de rôle et sans lequel, ce ne serait qu'un simple jeu de guerre ou un défilé de déguisements. Aussi, ça encourage le roleplay des autres, parce qu'un personnage qui vous ressemblerait trop aurait tendance à faire croire que vous n'êtes pas dans votre rôle, que vous décrochez. Pour parvenir à ce que votre personnage se démarque de vous, trouvez lui une voix. Il peut avoir un accent, rouler ses " r ", siffler ses " s ", avoir une voix très grave ou très haute. Il peut utiliser un vocabulaire très limité ou perler. Vous pouvez aussi lui faire adopter une démarche particulière. Il peut boiter, sautiller, marcher à quatre pattes, etc. Enfin, il peut aussi avoir des tics que vous n'avez pas : cracher sans cesse, avoir un œil qui cligne, les mains qui tremblent, etc.

_________________
--
Molo
avatar
-- Molo --
Grand seigneur
Grand seigneur

Messages : 448
Date d'inscription : 03/01/2008
Age : 30
Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gnmirgovah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum